Domotique – un autre Challenge accepté par le Raspberry Pi

Toujours dans ma  quête passionnée des utilisations pratiques du Raspberry Pi, je me penche sur les solutions domotique innovantes.

La domotique est certes un vaste sujet que je définirai tout simplement par l’automatisation (de) chez soi. Et pour recadrer le périmètre selon ma perception, j y inclurais ;
– la sécurité, avec notamment les capteurs à effet, les détecteur de mouvement, les caméra de surveillance, l’alarme..
– le relais du courant pour les prise, la lumière, les volets et autres branchements avec interrupteur,
– l’automatisation de l’arrosage (s’il est déjà électrique) et l’intégration de détecteurs d’évènements, météorologiques en l’occurrence.
– et d’autres adaptations particulières pour besoin spécifiques, tels le contrôle de la climatisation, le chauffage, l’interphone, la porte du garage..
 
Tout cela me semble parfaitement réalisable avec le Rpi et de la meilleure des façons même, presque à la guise de l’imaginaire j’ai envie de dire et à moindre prix avant tout.
Bien évidemment, le Rpi seul ne permettrait pas une solutions aussi complète sans y intégrer une installation tout autant accessible. mais le Rpi reste une très bonne base pour le contrôle de l’architecture, sans fil et à distance de surcroît puisque la bête est avant tout un Server. Pourquoi c’est cool ? parce qu’on peut installer une page en php dessus qui contrôle le GPIO, et forcément, une appli smartphone qui contrôle la page php..
La sortie GPIO n’est pas forcément optimale, avec assez peu de PIN finalement pour un projet de grande envergure et sauf erreur de ma part, il n y a pas de PIN analogique pour capteurs sensoriels par exemple, ni même un servo pour les moteurs. Bref, ce n’est pas la fin du monde, on ne demande pas au Rpi de contrôler la maison mais de contrôler ce qui la contrôle.
Un émetteur radio par exemple peut être pluggé au GPIO, bluetooth, wifi, zigbee, zwave.. et qui contrôle d’autres périphériques. A cet égard, je pense que consacrerai un article à la technologie sans fil la mieux adaptées à l’utilisations du Raspberry pour la domotique, car je ne trouve que peu de ressources et d’ailleurs je continue mes recherches et espère trouver à cette question La réponse.

On peut également relier le Rpi à un Microcontroller et la meilleure adaptation selon mes lectures, c’est visiblement l’Arduino, via USB.
l’Arduino doit coûter en France moins de 20 Euros et c’est à mon sens le « microcontroller » (plutôt une carte mère autour d’un microcontroller) le plus complet pour cette forme d’installations, déjà parce qu’il est aisément contrôlable par le Rpi (Server) avec des commandes assez simples. Il offre les sorties qui manquent au Rpi et il compte beaucoup plus de PIN quand bien même ils peuvent être démultipliés pour cette forme d’usage (dans le cadre de la domotique, une fréquence très élevée n’est pas forcément requise. Pour une alarme par exemple, on se demandera pas l’état de la porte toute les 1/100 de secondes mais juste toutes les 1/2 secondes, voire toutes les secondes.. ).
Arduino permet par ailleurs la programmation de Microcontrollers PIC notamment qui peuvent être utilisés de façon autonome pour des applications moins complexes.
L’Arduino est tout petit, il doit faire la moitié du Rpi et l’idéal pour moi serait de le contrôler sans fil et ensuite contrôler les PIC avec la même technologie sans fil. C’est cette architecture que je conçois autour du Rpi et qui me parait assez intéressante à exploiter pour une solution domotique.
Quant au sans fil, c’est bien la fameuse question ; j’ai pensé au bluetooth mais sans citer tous les autres défauts, il n’est pas sécurisé pour contrôler une maison. Le wifi est sécurisé en 128 bits mais il consomme trop d’énergie pour une utilisation aussi simple.

Je me suis intéressé à des développements spécifiques sur des fréquences proches de celle du wifi, tels le zwave, qui m’a d’abord parut extrêmement complet (d’autant plus qu’une version Raspberry Zwave officielle a été présentée), peu consommateur d’énergie mais au final assez cher (11$ le module à l’unité), assez complexe pour mon utilisation et j’ai ouï dire qu’un mauvais placement des modules peut interférer avec un micro-onde.. ça fait peur.
Actuellement je m’intéresse à un microcontroller wifi, aussi petit qu’une pièce de 5 cents, peu consommateur d’énergie et si je me souviens bien, autour de 5 Eur l’unité.. affaire à suivre..

2 thoughts on “Domotique – un autre Challenge accepté par le Raspberry Pi

  1. Pingback: Domotique avec le Raspberry Pi

  2. Pingback: Raspberry Pi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>