Domotique, Raspberry et Z-Wave : un bon ménage à trois

- La Technologie -

La technologie devient partie intégrante à notre vie et la tendance aujourd’hui s’articule autour du User Friendly. A ce concept s’associent quelques facteurs clés de succès, dont notamment les aspects pratique, ergonomique et accessible.

C’est par ce concept et cette approche que la technologie s’impose à tous. Nul n’est aujourd’hui exclus du jeu et même les plus conservateurs cèdent à leur tour car chacun y trouve une forme de confort indéniable et aussitôt irréversible.
 

- La Domotique -

Le marché de la domotique ne semble pas corréler à cette effervescence technologique. Bien qu’en termes de recherche et développement les choses évoluent dans le sens du secteur, mais pas de démocratisation de la domotique sinon auprès d’un microcosme de professionnels et de passionnés.
A mon sens et en considération des 3 facteurs clés cités, il manque une certaine forme d’accessibilité qui nous empêche tous d’être équipé d’une solution complète aussi facilement contrôlable depuis notre smartphone. Pourtant cela est simple mais quel paradoxe !

A l’inverse de la majorité des outils technologiques qui sont « Plug and Play« , l’usage de la domotique entend une installation matérielle qui peut demander une initiation technique et un budget conséquent.

 

- Z-Wave -

J’avais cité le Z-Wave dans mon précédent article sur l’utilisation du Raspberry dans la domotique, et pour parler de ses avantage il est en phase de devenir la norme universelle pour la communication domotique sans fil. Dans ce sens, plusieurs fabricant d’appareillage électrique basse tension intègrent la technologie Z-Wave à leurs produits. Une offre assez large de prises et interrupteurs – pour ne citer que cela – est présente sur le marché.

Il convient de dire que dans ce cas que le produit est quasiment Plug & Play pour peu que l’installation d’une prise électrique soit considérée comme élémentaire. On peut également le considérer comme User Friendly à partir du moment ou des centrales domotiques ou simplement stick USB sont disponibles pour tous les besoins et accessibles via Android et IOS dans un environnement simple et universel.
Le procédé de déploiement du réseau est basé sur la reconnaissance des composants. Il sera nécessaire par exemple avant d’installer un interrupteur pour la première fois, de le faire reconnaître par la centrale.

L’inconvénient évidemment est le prix mais pour moi surtout, les limites de l’utilisation et de la personnalisation.

D’abord le prix, les prises et interrupteurs divers sont en moyennes autour de 50 Eur et s’ils s’avèrent plus perfectionnés ou de gamme épurée, ils peuvent être bien plus chers.
Par ailleurs, ces produits viennent remplacer une installation plutôt que s y adapter et laissent une marge de personnalisation limitée au paramétrage de l’application qui reste tout de même assez large.

Bref pour palier à ce dernier, il existe aujourd’hui des micro-modules encastrables répondant à différents besoins, à savoir le contrôle de la lumière, volets,  chaudière, arrosage ou simplement des switch on/off, .. et présentent un paramétrage au plus complet jusqu’à la variation du courant. La encore malheureusement, les prix ne vont pas en dessous des 50 Eur pour les contrôleur et 30 Eur pour le switch.

Une forme d’optimisme est ressentie pour les prix car la norme plait et ne montre pas de limites et guère d’inconvénients.
Des produits plus accessibles sont en effet attendus sur le marché des micro-module Z-Wave encastrables. Il doit exister 3 ou 4 acteurs principaux, le dernier ayant rejoint étant Fibaro. On entend parler aujourd’hui de l’arriveé de Insteon avec une offre complète et abordable dixit un article qui date du 23 mai.

Installation simple du micro-module derrière un interrupteur (par Vesternet) :

 

 

Il y aura pour les puristes le micro-contrôleur Z-Wave à 13 Eur et il leur restera de concevoir leur ergonomie leur plug et leur play..

 

A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>